Le chariot


Arcane VII

le chariot

Jean Dodal
Lyon c.1701

Une fois que le cœur est ouvert, l'individualité commence à émerger. L'ego se réveille. Voyez comme le petit roitelet fait le paon sur le Chariot. Il ne sait pas qu'il est coupé en deux. Il ne sait même pas qu'il a un inconscient.

Pourtant la frise rouge qui orne le chariot découpe l'image en deux moitiés égales, deux moitiés qui s'ignorent. Le conscient est en haut, c'est notre roitelet aux yeux tristes. En bas, l'inconscient est représenté par deux chevaux bleu clair, dont l'un avec un oeil crevé dans le tarot de Nicolas Conver. L'intuition est bien là, mais timidement : elle est borgne.

tarot Conver, chevaux

Les chevaux sont eux aussi coupés en deux. De plus, ils ne tirent pas dans la même direction : l'énergie et l'inconscient ne parviennent pas à s'accorder. Quant aux roues, elles font frein. Dans ces conditions, l'attelage n'a que peu de chances d'avancer.

A ce stade, l'être conscient n'est pas encore capable de vivre harmonieusement avec ses pulsions inconscientes. Néanmoins la capacité à dire 'je' est présente : l'être peut commencer à agir, même si c'est d'une manière juvénile et maladroite.

C'est le stade où le jeune adulte fait son entrée dans la vie. Il est gauche, fier et triste. Il tire à hue et à dia. A son insu, il s'ampute de la moitié de lui-même. Sans les jambes, comment avancera-t-il ? Son chariot ne peut le mener bien loin.

L'être est encore empêtré dans des liens issus de l'enfance. La tâche qui l'attend consiste à trancher ces liens.



Précédent
tarot de jean noblet, la fille du soleil

tarot de jean dodal, la verseuse d'eau
retour à la symbolique
Suivant
tarot de jean noblet, le garçon du soleil