La Justice


Arcane VIII

justice

Jean Dodal
Lyon c.1701

Survient alors la Justice, tenant l'épée qui tranche et la balance qui soupèse. Quand le "je" est construit, l'être doit peser tout ce qu'il a pu vivre, et faire justice, c'est à dire trancher dans le vif. Voilà ce qu'exprime l'épée.

En observant la balance, on remarque que la Justice triche : avec son coude gauche, elle enfonce un des deux plateaux, comme la marchande malhonnête qui cherche à voler son client. Si la pesée est truquée, comment rendre une justice équitable ?

Peu lui importe, tant qu'elle peut continuer à trancher ! La Justice ne sait pas ce qu'elle veut, mais elle sait ce qu'elle ne veut plus.

Quand le jeune adulte essaie de voler de ses propres ailes, les relations avec ses parents deviennent conflictuelles. L'acte de se révolter contre l'ordre établi lui donne l'énergie dont il a besoin pour continuer la quête.

Il lui faut couper le cordon ombilical. L'être doit supprimer les charges qui l'entravent pour aller de l'avant. Il ne sait pas encore où il va, mais il y va d'un pas décidé.



Précédent
tarot de jean noblet, la fille du soleil

tarot de jean dodal, la verseuse d'eau
retour à la symbolique
Suivant
tarot de jean noblet, le garçon du soleil