Les quatre archétypes
et
les quatre bandes mineures


 

Quand l'être s'incarne, il est pris en charge par l'une des quatre catégories ou "collèges" dans lesquelles les anciens décomposaient la société :

ceux qui produisent et qui fabriquent, leur "enseigne" est la Papesse, leur élément la terre : les batons

ceux qui vendent et font circuler l'argent, l'Impératrice est leur "enseigne", leur élément l'eau : les deniers

ceux qui défendent et qui gouvernent, leur "enseigne" est l'Empereur, leur élément le feu: les épées

ceux qui enseignent et qui guérissent, le Pape est leur "enseigne", leur élément l'air : les coupes

L'être va suivre l'éducation traditionnelle de ces collèges. Au sein des familles il recevra successivement les enseignements de sa grand'mère la Papesse, de sa mère l'Impératrice, de son père l'Empereur et de son grand-père le Pape.

La grand-mère montre à l'enfant comment prendre contact avec le monde extérieur par la matière, avec les cinq sens. La mère lui fait prendre contact avec le monde social par la circulation de l'argent, la gestion de la maisonnée.

Le père lui transmet la puissance physique, lui montre l'autorité qui en découle, le fait entrer dans le monde des hommes. Enfin, le grand-père a la charge des transmissions intérieures par la mise en mot de ses connaissances et les expériences transformatrices.

La Papesse, l'Impératrice, l'Empereur et le Pape sont assis sur des trônes : c'est ainsi que les perçoit l'enfant, comme des archétypes, des modèles tout-puissants.

A eux quatre, ils sont l'assise de toute société humaine.




Précédent
tarot de jean noblet, la fille du soleil

tarot de jean dodal, la verseuse d'eau
retour à la symbolique
Suivant
tarot de jean noblet, le garçon du soleil